Émile Sicard (1890-1958), l’heure du changement

Découvrez et partagez les richesses de notre histoire et de notre patrimoine, un voyage à travers le temps qui façonne l'identité du Domaine Saint-Antonin.

Modérateur : Bénévoles TOUN

Avatar du membre
AnywhereOut
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 10
Enregistré le : 07 mars 2024, 18:43
Localisation : Paris
Contact :

Émile Sicard (1890-1958), l’heure du changement

Message non lu par AnywhereOut »

Émile Augustin Alexandre SICARD est né le 20 décembre 1890 à Marseille.
Originaire de Saint-Rémy en Provence, il est enfant unique, issu d’un second mariage de Félix Ferdinand SICARD (1847-1921), vétérinaire sanitaire, avec Mathilde Claire Anastasie VIGNEAU (1913-?), institutrice.
Il se voue très vite à une carrière passionnée dans la médecine.

Émile Sicard, jeune médecin ©Domaine Saint-Antonin
Émile Sicard, jeune médecin ©Domaine Saint-Antonin
Emile_SICARD_Jeune_Medecin.jpg (351.98 Kio) Vu 1306 fois

Il épouse Marie Thérèse Charlotte Louise BAUDOIN-THUS (1899-1992) – 11e propriétaire du Domaine de Saint-Antonin (1972-1992) – le 07 Août 1919 à Jouques. Ils donnent naissance à leur seule et unique enfant, Fanette Mathilde Honorine SICARD (1921-2002) – 12e propriétaire du Domaine de Saint-Antonin (1992-2002) – le 28 Décembre 1921 à Aix-en-Provence.

Marie, Louise Thus, alias TOUN, au volant du cabriolet Citroën de son mari, Émile SICARD, en 1924, dans le pays d’Aix. ©Domaine Saint-Antonin
Marie, Louise Thus, alias TOUN, au volant du cabriolet Citroën de son mari, Émile SICARD, en 1924, dans le pays d’Aix. ©Domaine Saint-Antonin
Louise_THUS_Zitou_Cab_Citroen-1923-4.jpg (268.11 Kio) Vu 1306 fois

Émile SICARD, défenseur du Provençal

Émile SICARD s’attache énormément à Aix-en-Provence, et sa campagne. Il devient le médecin-chef de l’école de jeunes filles et du collège moderne de Jeunes filles d’Aix en Provence. Parlant couramment le Provençal, il se prend de passion pour Frédéric MISTRAL. Ce célèbre écrivain est en effet un fervent partisan de la renaissance de la langue occitane. Émile va jusqu’à rédiger un article pour Le Figaro Littéraire, le 22 Janvier 1955 (n°457), ayant pour titre « NON, MIREILLE N’ÉTAIT PAS DAUPHINOISE ! ».

Émile Sicard dans son appartement de la rue du 4 Septembre à Aix-en-Provence en 1950 ©Domaine Saint-Antonin
Émile Sicard dans son appartement de la rue du 4 Septembre à Aix-en-Provence en 1950 ©Domaine Saint-Antonin
DSA24_forum_sicar_emile_saint-antonin_4sept.jpg (159.97 Kio) Vu 1306 fois

Membre actif de l’association des Amis du Festival d’Aix-en-Provence depuis ses débuts en 1948, il est installé avec son épouse dans l’Hôtel particulier du 9 rue du 4 Septembre. Pour les besoins de sa profession, il y fait alors poser la troisième ligne téléphonique d’Aix en Provence.


Un bâtisseur de Saint-Antonin

Au début des années 1930, Émile SICARD commence à gérer, avec l’accord de son épouse, la flopée de cartes immobilières de cette dernière. Il se concentre alors principalement sur « la vieille ferme de Jouques » et apporte des changements décisifs au Domaine Saint-Antonin. D’exploitation agricole, la propriété devient un véritable lieu de villégiature. Outre les nombreuses évolutions qu’il conduit sur le Domaine Saint-Antonin, il y marque définitivement son empreinte par sa rigueur et son goût quasi compulsif de la symétrie. Ainsi, l’agencement de la grande terrasse et le remaniement de la façade de la bâtisse en témoignent encore.

Émile Sicard sur la terrasse du Domaine Saint-Antonin en 1935 ©Domaine Saint-Antonin
Émile Sicard sur la terrasse du Domaine Saint-Antonin en 1935 ©Domaine Saint-Antonin
DSA24_forum_sicar_emile_saint-antonin.jpg (108.08 Kio) Vu 1306 fois

Le champion de billard

Spécialiste du billard Français au cadre, Émile SICARD remporte plusieurs fois le titre de champion national. Il termine également troisième au premier championnat du monde de partie libre, en avril 1928. Deux ans plus tard, il est nommé arbitre officiel international de l’Union Internationale des Fédérations d’Amateurs de Billard, le 07 Novembre 1930.

Exposé de Billard Français par Emile SICARD, en 1951 à Aix en Provence. : lien vidéo

Émile SICARD, un Grand combattant

Grand combattant, il est médaillé de la Résistance, il est promu Chevalier de la Légion d’honneur en 1948. En 1937, il devient Président de la Commission Administrative de l’Hôpital psychiatrique d’Aix-en-Provence (Montperrin), et le restera jusqu’à sa mort.
Il décède le 23 Avril 1958, à Aix-en-Provence, et sa disparition fut soulignée dans de nombreux journaux de l’époque (Le Figaro, La Provence,…).

Dédicace au nom d'Émile Sicard sur la façade du pavillon Aujaleu de l'Hôpital psychiatrique d’Aix-en-Provence (Montperrin)©Domaine Saint-Antonin / Mathieu Charreyre
Dédicace au nom d'Émile Sicard sur la façade du pavillon Aujaleu de l'Hôpital psychiatrique d’Aix-en-Provence (Montperrin)©Domaine Saint-Antonin / Mathieu Charreyre
DSA24_forum_sicard_emile_hopital.jpg (69.18 Kio) Vu 1302 fois
Modifié en dernier par Matevoun le 02 avr. 2024, 11:13, modifié 1 fois.
Raison : Modif. par Matevoun : MaJ.
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité